antivenimeux


antivenimeux

antivenimeux, euse [ ɑ̃tivənimø, øz ] adj.
• 1897; de 1. anti- et venimeux
Méd. Contre l'action des venins.

antivenimeux, antivenimeuse adjectif Qui combat l'action nocive des venins.

antivenimeux, euse
adj. Qui prévient, combat les effets d'un venin. Sérum antivenimeux.

antivenimeux, euse [ɑ̃tiv(ə)nimø, øz] adj.
ÉTYM. 1897, in D. D. L.; de 1. anti-, et venimeux.
Méd. Propre à combattre les venins. || Lutter contre la morsure d'une vipère en injectant du sérum antivenimeux.
REM. Le mot tend à se substituer à antivénéneux, euse (1866, in Larousse), qui avait un sens plus large (« contre tous les poisons »).
tableau Noms de remèdes.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • antivenimeuse — ● antivenimeux, antivenimeuse adjectif Qui combat l action nocive des venins …   Encyclopédie Universelle

  • imeux — antivenimeux venimeux …   Dictionnaire des rimes

  • meu — antivenimeux bitumeux brumeux crémeux fameux fumeux gommeux meut plumeux promeus promeut rameux spumeux squameux venimeux écumeux émeu …   Dictionnaire des rimes

  • sérum — [ serɔm ] n. m. • 1538; sérot 1478; lat. serum « petit lait » 1 ♦ Vx Liquide qui reste après la coagulation du lait. ⇒ lactosérum, petit lait. 2 ♦ (1560) Sérum sanguin : partie liquide du sang constituée par le plasma débarrassé de fibrine,… …   Encyclopédie Universelle

  • Ammodyte — Vipera ammodytes vipère ammodyte …   Wikipédia en Français

  • Vipera ammodytes — vipère ammodyte …   Wikipédia en Français

  • Vipère ammodyte — Vipera ammodytes vipère ammodyte …   Wikipédia en Français

  • Vipera ammodytes — Vipère …   Wikipédia en Français

  • FRÊNE — Quatre siècles avant notre ère, Hippocrate et Théophraste conseillaient déjà les feuilles de frêne (Fraxinus excelsia L.; oléacées) dans le rhumatisme et la goutte comme diurétiques. Au IIe siècle, le médecin et poète latin Serenus Samonicus… …   Encyclopédie Universelle

  • VENINS — Chez de très nombreux animaux existent des substances toxiques. Certaines d’entre elles sont d’origine végétale. Elles proviennent parfois des plantes dont ces animaux se nourrissent, tels les alcaloïdes que concentrent dans leurs tissus quelques …   Encyclopédie Universelle